1er Racketlon de Touraine

Nous voici pour la première fois en Région Centre et plus précisément en Indre et Loire sur le très beau complexe du tennis club Jocondien (Joué-les-Tours). Ce site, dédié principalement au tennis (10 courts), dispose également de deux terrains de squash. Le club a donc loué pour l’occasion deux tapis taraflex de badminton au club du CESTours et s’est vu prêter trois tables de tennis de table et de nombreuses séparations par le club de tennis de table de Joué-lès-tours.

Fort de son expérience dans l’organisation de tournoi (Engie Open de Touraine – WTA 250), le TCJ a préparé cet évènement à la perfection et, en partenariat avec le Racketlon France, a permis à ce premier racketlon de Touraine de se dérouler dans d’excellentes conditions avec un total de 46 compétiteurs le samedi et 32 le dimanche.

Chez les femmes, dans une poule de 4, c’est Perrine Colombi qui prend la première place devant Pauline Vincent 2ème et Elise Augereau 3ème. C’était un peu trop fort pour Laura de Sanctis, 4ème pour sa première participation à un racketlon.

En simple homme D, c’est Nicolas Beauriot qui s’impose en finale sur Damien Derre (+14). Nicolas Masson monte sur la 3ème marche du podium après une victoire dans la petite finale sur Christophe Limeul.

En simple homme C, après avoir sorti la tête de série n°1 Patrick Ecuyer au premier tour, c’est Thomas Drancourt qui remporte le tableau devant Florian Bastin (+5). Rémy Goulao, pongiste tourangeau, remporte la petite finale face à Sébastien Floch’ pour sa première participation à un tournoi de racketlon.

En simple homme B, Jonathan XAYGNABOUN, entraîneur du club, survole la compétition et gagne son ticket pour le tableau A l’année prochaine. Il s’impose en finale sur Yves Bret (+20) qui a tenu son rang de tête de série numéro 2 du tableau. Florent Guinot devance Philippe Bourgeois pour le match de la 3ème place.

Enfin, dans le tableau Elite, la hiérarchie a été respectée dans les quarts de finale mais c’est Damien Augereau qui vient déjouer les pronostics pour sortir Aurélien Guyonneau en demi-finale (+4) avant de venir à bout de Josselin GADE en finale (+6) avec un impressionnant squash (16/21, 18/21, 21/10, 19/16). Aurélien Guyonneau rétablit l’ordre en s’imposant face à Jean Michot pour la médaille de Bronze.

Il y avait encore du simple le dimanche avec un tableau jeune et un tableau simple homme C’.

Chez les jeunes, que des enfants de rackatlètes… Avec un avantage pour la famille Augereau qui placent leurs deux garçons dans cette poule de 4 joueurs pour maximiser leur chance de médailles. Gianni Vico et Louen Guinot complète la poule. L’avenir du racketlon se porte bien avec une belle première place de Louen Guinot devant Lucas Augereau (+19). La 3ème place se jouera au gummi entre Clément Augereau et Gianni Vico avec une victoire 22/18 pour Gianni au tennis. Défaite très dure à encaisser pour le plus jeune de la compétition, mais Clément se rappellera ce match très longtemps et ça restera finalement un super souvenir !

Dans le tableau simple homme C’, une poule de 4 également avec cette fois-ci le père d’un rackatlète, Patrice Puthoste, qui fait son retour dans le racketlon avec une médaille de bronze ! Pierre-Antoine Raud prendra le meilleur sur Olivier Monot pour la victoire finale (+3).

Mais le dimanche c’est aussi et surtout les doubles avec un tableau double hommes (8 paires) et un tableau double mixte (4 paires).

Le tableau mixte était composé de 4 couples, ou presque… (Désolé Perrine et Florian, j’étais obligé !).  Perrine Colombi et Florian Bastin ne se laisseront pas faire dans cette guerre des couples et s’installeront sur la 3ème marche après une victoire sur la paire Audrey Marchand/ Pablo Gey et deux beaux matchs contre les deux autres paires. La victoire finale reviendra à Pauline Vincent et Jean Michot qui s’imposent de deux petits points sur la paire Laura de Sanctis/ Simon Puthoste.

Dans le tableau double hommes, la paire tête de série numéro 1, Aurélien Guyonneau/ Clément Drancourt, tiendra son statut sans sortir la raquette de tennis. Thomas Vico et Gilles Furet prennent la deuxième place et c’est la famille Mercou, père et fils (Lionel et Thomas), qui s’imposent dans la petite finale contre Rémy Goulao et Benoît Guastavino (+5).

Merci encore une fois au tennis club Jocondien et à tous ses bénévoles motivés et passionnés pour leur accueil formidable. Cette première édition fût un succès pour tout le monde. Le rendez-vous est d’ailleurs déjà pris pour l’année prochaine pour la deuxième édition : 21/22 octobre 2023.